Comment bien négocier votre premier salaire ?

Publié le : 13 novembre 20235 mins de lecture

Vous avez trouvé une opportunité d’emploi ? La question du salaire est un sujet sensible lors d’un entretien d’embauche. Toutefois, c’est une étape qu’il faut passer pour tout le monde. Avant l’entretien, il est nécessaire de bien se préparer et prendre certaines précautions pour éviter que le poste vous file entre les doigts. Les lignes suivantes vont vous être d’une grande aide pour votre insertion professionnelle. Découvre comment bien négocier son premier salaire.

 Mettre en avant ses atouts

Lors d’un entretien d’embauche, que ce soit pour un travail temporaire ou à long terme, il peut s’avérer difficile d’aborder la question du salaire. Et c’est indéniable, une personne postulant un premier emploi peut se sentir dans une position de faiblesse. Le demandeur d’emploi aura de ce fait une difficulté à trouver les bons arguments pour mettre en avant ses atouts. Celui-ci se contentera de répondre aux questions du recruteur tout bêtement. Lors d’un premier entretien, le recruteur ne connaît rien de vous. Il ne dispose que les informations indiquées dans votre lettre de motivation et de votre CV. Mais c’est à vous de lui montrer par des arguments pertinents que vous pouvez apporter de grandes choses à lui et son entreprise. Pour gagner le poste, vous devez donc faire le point sur ce que vous valez, ce que vous recherchez et ce que vous voulez réaliser. Montrez au recruteur votre intérêt pour le poste. Mettez en avant vos compétences, que ce soit technique ou comportemental. Cela augmentera vos chances de gagner le poste. Pour plus de conseils dans votre recherche d’emploi, cliquez ici

Rester réaliste concernant le salaire

Pour un premier poste, surtout pour une personne moins expérimentée, il est judicieux d’utiliser de fourchette pour la négociation du salaire. Si vous êtes trop gourmand en proposant un salaire élevé, le recruteur pourrait vous refuser le poste, car c’est un premier emploi. Sachez toutefois que le but n’est pas de vous sous-estimer, mais de proposer un montant réaliste, correspondant à votre expérience. Si vous faites bien votre travail, cela va augmenter avec le temps. Cependant, veuillez à ce que ce ne sera pas trop bas non plus. Pour trouver une estimation de votre premier salaire, vous pouvez par exemple, se baser, se renseigner sur la grille salariale pratiquée pour le poste que vous souhaitez, tout en prenant en compte vos compétences bien sûr. Dans tous les cas, il est nécessaire de se rendre à un entretien avec les idées et les arguments bien établis en tête pour faciliter votre professionnalisation.

Trouver une alternative

Il arrive aussi parfois que vous et le recruteur ne parvenez pas à trouver d’une entente concernant le salaire Dans un tel cas, trouvez une alternative. Retenez toutefois qu’il ne faut pas faire durer trop longtemps les négociations. Cela risque de vous apporter préjudice. Si le recruteur est ferme dans ces arguments, essayez de prendre en considération certaines choses, dont les avantages supplémentaires du poste, notamment le treizième mois, les tickets restaurant, la mutuelle ect. Dans le cas où vous ne parvenez pas à négocier votre salaire comme vous l’avez souhaité lors de l’entretien, il n’y a pas de mal à intégrer quand même l’entreprise et tenter à nouveau les négociations lorsque vous aurez montré vos preuves. Vous aurez toutes les chances à vos côtés si vous avez su montrer dans votre travail que vous êtes indispensable pour la société.

Négocier son premier salaire n’est pas chose aisée. Le manque d’expérience vous rendra les argumentations difficiles. Toutefois, avec une bonne préparation, vous avez toujours les chances d’obtenir votre contrat de travail. Dans le cas où les choses ne se passent pas comme vous les avez voulues, n’abandonnez pas dans votre recherche d’emploi. Il y aura toujours un poste qui est fait pour vous. Il existe de nombreux sites d’emploi plein d’opportunité.

Plan du site